Analyse comparative des systèmes à puce RFID et à puce NFC – Cas Identification

Présentation de la micro-puce

A l’origine, la puce RFID (Radio Frequency Identification : puces à radio-identification) est un circuit intégré basés sur une technologie passive créée il y a quelques décennies. Ce sont des appareils de conservation et de transfert de données très présents de nos jours mais ils ne permettent pas la mise à jour pendant la vie de l’animal. Ils sont utilisés pour étiqueter les produits à la consommation et industriels par certaines grandes compagnies.

S’agissant de la puce NFC (Near Field Communication : Communication dans un champ proche), c’est une technologie intuitive qui vous permet d’utiliser votre téléphone portable (ou votre tablette) POUR VOUS CONNECTER aux donnés stockés dans le cloud, à travers un URL mémorisé dans le chip. La puce NFC constitue une révolution technologique. L’une des principales caractéristiques de la technologie NFC est la suivante : Elle est automatique ; il n’est pas nécessaire de lancer une application. C’est suffi placer votre smartphone (ou votre tablette) à proximité de la micro puce NFC pour voir toutes les données sur l’animal où la micro puce a été implantée.

De nos jours, la forme dont l’ergonomie rappelle celle d’un long grain de riz s’est vulgarisée avec l’utilisation de la seringue pour faciliter son introduction (exemple sur le bétail).

Système de lecture de la micro-puce

La lecture de la puce RFID est faite en la scannant avec un lecteur spécifique à l’image des lecteurs manuels au niveau des caisses de paiement des grands magasins.

La lecture de la puce NFC est faite en la scannant avec un smartphone (cellulaire) ou une tablette. Elle est plus rapide et practice : vos appareils, en automatique et sans ouvrir une app, montrent les informations liées au code identifiant l’animal.

Principe du Fonctionnement

La puce RFID fonctionne seule. Chaque puce est unique et correspond à un numéro unique. Ledit numéro est composé de plusieurs chiffres (8, 10, 12, etc).

La puce NFC fonctionne en liaison directe avec une base de données avec un logiciel installé sur un serveur. Chaque puce est unique.

Mode renseignement des bases de données

Une application ou un tableau (de type Excel) de suivi peut être mis en place. Une fois une base de données créée sur le serveur, l’administrateur ou toute personne habilitée, ne peut renseigner ladite base, modifier des données, contrôler ou vérifier des informations qu’en se connectant directement sur ledit serveur à partir d’un poste de travail sur lequel l’application est installée. Il faut se déplacer. Les informations peuvent être obtenues en différé.

Une fois le logiciel spécifique mis en place et une base de données créée sur le serveur, l’administrateur ou toute personne habilitée, peut renseigner ladite base de données via le réseau téléphonique à partir de l’endroit où il se trouve (quel que soit sa position géographique) en se connectant sur le serveur avec un smartphone (un cellulaire) ou une tablette. Pas besoin de se déplacer quel que soit le lieu où on se trouve. Les informations sont obtenues en temps réel.

Conclusion (les coûts et avantages)

A première vue on aurait l’impression que le coût de revient de la puce RFID serait relativement bas comparativement à celui de la puce NFC. Toutefois, conviendrait-il de rappeler que la RFID fonctionne toute seule tandis que la NFC est un élément d’un ensemble dont un logiciel associé à un système de connexion qui permet de renseigner directement la base, de lire, de corriger et de vérifier toute information via le réseau téléphonique quel que soit l’endroit où on se trouve. En outre pour la lecture en scannant, il ressort que les deux systèmes sont totalement différents et force de relever la simplicité et la disponibilité des possibilités de lecture de la NFC.

En conclusion, il est à noter que c’est la puce RFID qui est encore utilisée dans le secteur de l’élevage malgré ses limites face aux objectifs de modernisation du secteur, aux exigences sur le plan économique et social (Sécurisation du cheptel, disponibilité permanente et fiabilité des informations obtenues en temps réel, etc.). S’il ne s’agissait intrinsèquement que de coût de puce, la différence serait faible. Toutefois, comme précédemment évoqué, la NFC est considérée comme une composante d’un ensemble. Dès lors, au système NFC s’associent le gain de temps, l’élimination ou la forte réduction des coûts de déplacement, la convivialité, la possibilité à plusieurs personnes de se connecter à la fois au serveur, une réponse aux exigences des normes des normes internationales, exc.